Prise de parole en public

(Version française / French version)

(Photo by rawpixel on Pixabay)

Deux questions pour commencer :

  • Êtes-vous à l’aise lors d’une prise en parole en public (présentations orales, réunions…) ?
  • Votre environnement, notamment professionnel, attend-il de vous que vous maîtrisiez la prise de parole en public ?

Si vous avez répondu “non”, “plus ou moins”, “cela dépend…” ou “pas vraiment” à la première question et “oui” à la seconde, j’ai deux bonnes nouvelles pour vous.

  1. Vous n’êtes pas tout seul. Vous êtes même très nombreux dans le même cas. Cela va du simple inconfort ou stress léger jusqu’à l’impossibilité de s’exprimer en public en passant par la frustration de ne pouvoir / savoir mettre en valeur ses talents ou ses réalisations.
  2. Il existe des solutions pour remédier à ce problème.

La méthode la plus simple et la moins onéreuse consiste à chercher des conseils sur Internet : vous trouverez sans peine des sites qui listeront pour vous les 10 / 20 / 50 trucs pour vous améliorer à l’oral. Il existe aussi de nombreux livres qui traitent du sujet. Si cela vous convient, tant mieux ! Souvent, cela ne suffit pas, pour les raisons suivantes :

  • Les conseils semblent sensés, mais vous n’imaginez pas ou ne parvenez pas à les appliquer.
  • Vous êtes persuadé d’être mauvais dans l’exercice de la prise en parole en public. Vous avez sans doute une jolie histoire personnelle à raconter qui étaye (et renforce) cette thèse. Et pourtant… Il existe probablement autant d’histoires personnelles tout aussi vraies qui peuvent vous aider. Reste à les explorer…
  • Il existe de nombreuses raisons d’être inquiet avant ou pendant une présentation. Et pourtant… Chaque personne est unique. Si deux personnes sont stressées, elles peuvent l’être pour des raisons diverses : être le foyer d’attention, douter de sa voix ou de ses gestes, oublier le contenu, craindre les questions… Et même pour une problématique similaire, les solutions peuvent être différentes.
  • Vous avez sans doute un “modèle” dans ce domaine : Barack Obama en conférence de presse, Aung San Suu Kyi en réunion publique, Steve Jobs lors de ses “keynotes”, Fabrice Luchini sur un plateau de télévision. Et pourtant… Vous n’avez pas besoin d’atteindre un tel niveau d’aisance pour être efficace en public. Notez au passage que chacune de ces personnalités s’impose d’une manière très différente. Il n’existe pas une méthode pour être bon lors de la prise en parole face à un auditoire, mais une multitude de voies. Parmi elles, certaines vous correspondent, d’autres non.

Pour vous améliorer dans la prise de parole en public, il existe quatre pistes à explorer :

  1. Connaître et améliorer la préparation qui vous convient. Le contenu en fait partie, mais cela ne s’arrête pas là : le non verbal, la relaxation, la connaissance de vos interlocuteurs, la mise en scène importent aussi.
  2. Eviter les erreurs objectives : ne pas maîtriser son sujet, éviter tout regard vers les autres ou le public, être agressif…
  3. Disposer de coupe-circuits qui permettent de surmonter une situation inconfortable en situation réelle.
  4. Surtout, s’inscrire dans une histoire positive qui vous permet de progresser en laissant derrière vous les pierres qui alourdissent votre sac.

Au printemps, Maen Glas met l’accent sur deux types d’accompagnement pour répondre aux demandes dans ce domaine, pour vous sentir plus à l’aise dans l’exercice de la prise de parole en public, lors des présentations orales ou des réunions (à l’intention des entreprises et des particuliers) :

  • Processus court (4 à 6 séances) individualisés.
  • Ateliers collectifs en petits groupes.

Et le printemps, c’est bientôt ! A vous de jouer…