Coaching individuel en salle des marchés : trading, vente, structuration, recherche

Tout le monde veut changer le monde, mais personne ne songe à se changer soi-même - Léon Tolstoï

Coaching individuel en salle des marchés : trading, vente, structuration, recherche

(Photo by Lorenzo Cafaro on Pixabay)

Certains de mes clients travaillent en salle des marchés (Front Office) au sein d’une banque ou d’une société de gestion. Ils occupent des postes de trader, gérant de fonds, vendeur (sales), structureur, en recherche économique ou quantitative (quants). Beaucoup d’entre eux sont réticents à passer par leur société pour suivre un processus de coaching individuel.

Top 3 des raisons qui les poussent à chercher un coach professionnel par eux-mêmes

  • La confidentialité. Même si les coachs internes et externes sont soumis à un code de déontologie similaire, le besoin impérieux de confidentialité pousse les clients à ne pas prendre le moindre risque.
  • La connaissance du milieu. Sous la forme d’une variante de la phrase suivante : “Je n’ai pas envie de passer 3 heures à expliquer à un coach comment fonctionne une salle des marchés”.
  • La liberté. Tous sont attachés à la liberté de choix de leur coach et, surtout, de leur objectif.

Top 3 des thématiques abordées

  • Changement ou évolution de carrière. Dans un autre service, une autre banque, un autre secteur, un changement implique une réflexion globale qui empiète aussi sur la sphère personnelle.
  • Gestion de stress. Les sommes en jeu peuvent atteindre 9 chiffres, et l’erreur se paie cher, alors que la réactivité induit une pression supplémentaire.
  • Estime ou confiance en soi. Contrairement à l’image d’Epinal, les opérateurs de marché ne sont pas tous des mégalomaniaques pétris d’égo, à la Gordon Gekko (Wall Street).

Top 3 des questions posées par le client lors du premier entretien

  • La confidentialité est-elle absolue ? Réponse : oui, en dehors des cas prévus par la loi.
  • Combien de temps dure un processus de coaching ? Un processus classique se décompose en une dizaine de séances de 1h30 à 2h, espacées de 2 à 3 semaines, soit environ 6 mois. Un processus court (ou spot), pertinent dans certains cas particuliers, s’articule en 3 à 6 séances.
  • Est-ce que le coach va me fournir les (bonnes) réponses ? Non. Il va vous aider à clarifier votre objectif, à explorer le contexte actuel, à mobiliser vos ressources (parfois par une prise de conscience de celles-ci), à surmonter les obstacles, à considérer les options et en choisir une, à mettre en place une stratégie, tout cela dans le respect de votre identité et de vos valeurs. Vous demeurez autonome et responsable de vos choix.

Top 3 des questions du coach lors premier entretien qui sont suivies d’un blanc (du client)

  • Depuis combien de temps réfléchissez-vous à votre problématique ?
  • Quand, pour la dernière fois, avez-vous passé une heure, seul ou accompagné, à réfléchir posément à la demande que vous décrivez ?
  • Que vous apporterait la résolution de votre problème ?

Et vous, quelle est votre question, celle qui reflète ce que vous voulez vraiment ?